Possessions et maladies karmiques - Les soins de l'âme par Rose & Gilles Gandy

Possessions et maladies karmiques - Les soins de l'âme

Titre de livre: Possessions et maladies karmiques - Les soins de l'âme

Éditeur: Trajectoire

ISBN: 2841976750

Auteur: Rose & Gilles Gandy


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Rose & Gilles Gandy avec Possessions et maladies karmiques - Les soins de l'âme

Livres connexes

POSSESSIONS ET MALADIES KARMIQUES Les soins de l'âme Rose et gilles GANDY - Editions Trajectoire 16 x 24 - 234 pages Rose et Gilles Gandy apportent ici une pièce fondamentale dans la compréhension des phénomènes et pollutions énergétiques perturbant les lieux de vie et leurs habitants. Dans leurs ouvrages précédents, ils montraient déjà que l'origine de ces phénomènes dépassait la conception traditionnelle du bien et du mal. Aujourd'hui, leur façon d'aborder l'harmonisation des lieux de vie leur permet d'affirmer que, derrière les phénomènes de « possession », se cachent des problématiques karmiques qui demandent à être dépassées. Autrement dit, il faut soigner l'âme de la personne pour espérer obtenir une guérison. Il convient donc de traiter aussi bien l'individu que son environnement proche. Rose et Gilles Gandy dévoilent ici leur protocole de soin, ainsi que celui concernant les « âmes invasives » et autres soins karmiques. Ces interventions concernent de nombreuses personnes : celles qui font « éponge » des ambiances, celles qui souffrent du syndrome dit «bipolaire », de maladies rares inexplicables, celles ayant des douleurs corporelles vagabondes, ressentant un mal être ou des troubles de la personnalité. Mais au-delà des cas les plus remarquables, Rose et Gilles Gandy posent la question fondamentale suivante : « Ne sommes-nous pas tous concernés ? » En effet, qui peut être certain de pleinement contrôler ses pensées, ses émotions et ses actes ? Qui n'a jamais eu la vague impression de ne plus se posséder ? Étayé par de nombreux exemples, ce livre remet en cause nos croyances les plus profondes en « qui nous sommes vraiment » ...